La Reine des Neiges : Le meilleur Disney ?

frozen_wide

La Reine des Neiges/Frozen, peu importe comment vous l’appelez, vous avez forcément entendu parler de ce Disney de 2013, surtout au vu de la grande hystérie qui en est ressorti. La presse l’a apprécié, bien que certains l’aient considéré comme un simple « spectacle sur glace » (La Croix), et d’autres qui à contrario pense qu’il « s’inscrit dans la veine classique qui a fait la gloire du studio » (Télé 7 jours)

Malgré cela, on va en faire un petit résumé :

Tiré du conte d’Andersen du même nom, il nous place dans un cadre monarchique du XIXième siècle. On fait rapidement la connaissance d’Elsa, fille du roi, qui a le pouvoir de contrôler la glace. Un jour où elle joue avec sa sœur Anna, elle la blesse avec ce même pouvoir et ses parents décident qu’elle ne doit plus l’utiliser et décident de fermer le château au reste du monde. Rapidement, elle se rend compte qu’elle ne le maîtrise pas et passe son temps enfermé dans sa chambre, ignorant sa sœur avec laquelle elle était pourtant très complice.

Plus tard, la reine et le roi meurent en mer, ce qui fait d’Elsa la future reine. Une fois à l’âge légal de prendre le trône, une cérémonie est prévue et se passe très bien jusqu’au moment où Anna, demande la bénédiction d’Elsa pour pouvoir épouser un homme qu’elle vient de rencontrer, qu’elle juge comme « son grand amour ». Elsa refuse, et Anna insiste, cela l’énervant, son pouvoir (qu’elle ne maîtrise toujours pas), se manifeste en public et elle part en exil dans la montagne en provoquant au passage un hiver éternel sur le royaume. Et Anna part à sa recherche pour la ramener au château et arrêter l’hiver.

Pourquoi pourrait-on considérer ce film comme le meilleur des Disney ?

Olaf :

Bon je ne l’ai pas défini dans le résumé alors que je le définis ici : c’est un bonhomme de neige rêvant de voir l’été qui a été crée un peu avant qu’Elsa blesse sa sœur et à qui elle donne la vie durant la chanson après son exil.

Merci Disney d’enfin nous offrir un personnage rigolo et mignon utile scénaristiquement. Ses blagues sont simples et sympathiques certes, mais ce n’est pas pour cela que le personnage est important. Du moins, il n’apporte rien réellement sur le scénario, mais il permet d’ajouter une profondeur au film: à lui seul, il représente l’ancienne relation des deux sœurs. Il montre à lui seul que la relation existe encore et peut revenir à la normale. Il est vrai que dans d’autres Disney on a aussi eu des personnages du genre : Pascal dans Raiponce, qui représente son seul soutien, le criquet dans Mulan qui représente la chance, mais ici, on a un vrai enjeu scénaristique à sa présence bien que cela n’est pas très exploiter.

Le film n’arrête pas de nous rappeler à quel point les sœurs sont à la fois différentes et pas si différentes que ça :

Un exemple simple au début du film : lors de la chanson durant laquelle ils ouvrent les portes du château pour faire rentrer les personnages pour la cérémonie, les deux utilisent les mêmes phrases dans un sens différent. La première, très heureuse, et la seconde, très inquiète car elle a peur de dévoiler son pouvoir.

De même, lors de la fête, les deux sont très heureuses de pouvoir accueillir du monde :

Anna : « J’aimerais vivre cela plus souvent »

Elsa : « Moi aussi… Mais c’est impossible »

Elsa Anna

Je suppose que beaucoup de gens ont déjà vu le film alors que je vais spoil : à gauche Anna, après que Hans l’ai abandonné et ai décidé de prendre le pouvoir, et à droite Elsa après la mort de ses parents. Les plans sont très similaires, (la tenue d’Anna rappelant en plus, la tenue d’Elsa durant la cérémonie) et nous montre que dans un état de déchéance, elles sont les mêmes.

Et de plus dans le second, Anna est de l’autre côté de la porte dans la même position mais sans glace évidemment. Ce qui montre encore autre chose : du côté d’Elsa, la glace le froid le malheur, et de l’autre Anna, avec la chaleur et le bonheur, et donc une très grande comparaison entre les deux visions de la vie des deux sœurs.

Bon je vais théoriser mais… Je pense très honnêtement que Elsa sans son pouvoir aurait été la même que Anna. Elle passe son temps, dans toute la première partie du film, à être inquiète vis à vis de ça, le seul moment où elle ne l’est pas, c’est quand elle parle à sa sœur. On sent vraiment que son pouvoir la bloque, la tue en quelque sorte, et que c’est la provenance de tout son malheur.

Et Disney nous montre enfin une chose, avoir des pouvoirs n’est pas toujours sympathique et merveilleux. Alors oui, à la fin du film il est accepté de tous bien qu’elle ai congelé la ville durant la grosse partie du film mais je vous rappelle qu’on est dans un Disney donc c’est normal d’avoir un happy end dans le genre.

Leur relation est vraiment très très très bien mise en avant (vous me direz, c’est le thème principal du film), que cela soit par l’histoire, par les choix de mise en scène, par les paroles.. Je pense réellement qu’aucun Disney n’est arrivé à le faire aussi bien que celui-ci. Aussi bien, peut-être pas, d’une façon aussi forte, il est sûr que non.

Le pouvoir d’Elsa :

Alors oui, pouvoir se servir de la glace à loisir c’est très cool. Mais merde, elle est capable de pouvoir donner la vie (Olaf, et elle donne la vie à un autre bonhomme de neige pour la protéger, c’est que des bonhomme de neige certes mais c’est déjà énorme), c’est vrai que le ton du film ne permet pas réellement de l’exploiter et c’est dommage je trouve.

De même, on se sait absolument rien de la provenance de son pouvoir. Oui, au début du film on apprend que c’est de naissance.. Mais pourquoi elle ? De naissance, est-ce que cela veut dire héritage ? En plus vu comment ils ont l’air de la laisser gérer elle même, cela peut vouloir supposer que c’est la première de la famille à qui cela arrive. Encore une fois, le ton du film ne permettait pas d’exploiter ça mais si la suite qui a été annoncé vient un jour, j’espère vraiment qu’on en apprendra plus.

En bref… Frozen le meilleur Disney ?

Très clairement non. Un excellent Disney peut-être ?

Ca, il est sûr et certain que oui. Ce film nous montre vraiment très bien la relation et l’amour que peuvent avoir deux sœurs, Anna n’arrêtant pas de croire en la bonté de sa soeur. Il nous montre que nos pouvoirs peuvent être dangereux. Il nous montre grâce au personnage de Hans, que le pouvoir peut corrompre un homme. Il nous montre également que l’égoïsme d’Elsa à enfin pouvoir vivre sa vie comme elle l’entend, peut avoir une influence sur tout le reste.

Pour un Disney, il est vraiment très adulte dans les thèmes abordés. Mais encore une fois, il montre avec brio et de manière enfantine tout ce que j’ai cité au dessus.

Toutes les images appartenant à Disney, je n’ai aucun droit dessus.